trui@art-niva.be

portret
Trui - zelfportret

Alain Ponçon
Alain Ponçon

Expo De Kunst-Bloem 2009

Vanuit haar sociaal engagement zet Trui zich in voor De Kunst-Bloem, de kunstenaarsvereniging in de Gentse Bloemekenswijk.

Dit jaar ging de groepstentoonstelling van de vereniging door in het wijkschooltje De Dialoog. Tegelijkertijd liep in het Buurtcentrum een tentoonstelling van de Jean Jaures over de geschiedenis van de wijk.

De kunstenaars van de Kunst-Bloem lieten hun tentoonstelling aansluiten bij de tentoonstelling van de Jean jaures onder het thema:

'De Bloemekenswijk, vroeger en nu'

Het is begrijpelijk dat vooral de fotografen op een kunstzinnige manier met het thema omgingen, terwijl de schilders meer aan een eigen thema vorm gaven.

Gastkunstenaar Alain Ponçon

De vereniging verwelkomde de Franse kunstenaar Alain Ponçon, een kunstenaar met internationale bekendheid.

cv Alain Ponçon

Inhoud

Un regard décalé passant du rêve à la réalité par l’ironie et la tendresse

Alain Ponçon est né en 1947 à Moigny, village au sud de Paris, qu’il quitte à 5 ans pour suivre ses parents instituteurs d’école en école, au gré des nominations.  Aujourd’hui il habite Saint Maur sur le Loir (28), dans la maison familiale maternelle.

Alain Ponçon

Sa première exposition à la Ferté sous Jouarre, en 1971, sera suivie de bien d’autres.
En 2003, inspiré par le travail de Jung sur les Synchronicités, il crée Synchronicales, groupe d’artistes qui investit de nombreux lieux souvent chargés d’histoire.

Seul ou avec ces groupes, il a exposé  en Europe, mais aussi à Los Angeles, au brésil, en chine…

Alain Ponçon exprime avec tendresse des sentiments à travers des personnages réduits à des formes élémentaires. Sa technique est libre, elle s'adapte aux nécessités et aux envies du peintre qui triture la matière avec un plaisir toujours évident.  Il se dit influencé par les expressionnistes allemands, mais on trouve aussi chez lui les traces de l’école de Paris, teintée de pop art, d’art brut et le tout colorisé par une pincée de poésie.

Les  peintures d’Alain Ponçon sont comme les pages d’un livre unique.

Artiste à facettes, il joue avec les ambiguïtés, des passages en va-et-vient entre l'imaginaire et la réalité.  C’est le regard décalé d’un équilibriste qui suscite l’émotion, la réflexion, l’introversion, l’ironie.  Il est dans l’urgence. Des concepts liés au fortuit, à l’art pauvre sont présents dans sa démarche, mais il y a plaisir de peindre et de la matière. Les concepts il les évite bien souvent et préfère la poésie.

Alain Ponçon


Expositions de groupes - Groups exhibitions
2009 - Hôtel des Arts – Rémalard (61)
2009 - Jardin  de lumière - Ohain (Belgique)
2009 - Centrale 7 (49)
2009 - Galerie Amber D.H. , Bordeaux
2009 - Aout GIAF- Beijing” , Special show for 60th Anniversary National Foundation of Chine, Pékin Chine
2009 - Salon de la Galerie l’Ecu de France - Viroflay (78)
2009 - Wangwhamoon International Art Festival- Séoul (Corée)
2009 - Correios Cultural - Salvador de Bahia (Brésil)
2009 - Holding  Faceo (France)
2007 - 2008- 2009 - Galerie LCA,  permanent,  Angers
2008 - Asto Musum of Art Los Angeles (Californie)
2008 - Du visible au lisible [3]- Abbaye de Nottonville
2008 - Coach’Art  - Ferme du Manet - Montigny le Bretonneux
2008 - Château de Chasselas - Conférence de JP Jacquet sur les artistes de l’exposition
2008 - Tous les Artistes Enfants, Marmande - Invité d’honneur
2006 - 2007 - 2009 Festiv’art, Amiens
2007 - Galerie Kunstkreis - Berlin (Allemagne) 
2007 - Centre Culturel Thierry Le Luron - Salon du Raincy - Invité d’honneur
2007 - 2008 Galerie Etincelle,  Artiste permanent  - Saint Jean de Luz
2007 - Café des Orfèvres -Musée des Beaux Arts d'Angers 
2007 - Cadre d'Or - Château de la Chapelle La Neuve Lyre (27) 
2005 - 2008 Galerie Terre Rouge,  permanent Caen
2006 - Galerie Dehalle  Paris
2006 - Marriott Hotel, Londres (UK)
2006 - The Art Cell,  Barcelone (Espagne)
2005 - Centre des Arts Pluriels d’Ettelbrück, Luxembourg  Synchronicités 
2005 - Epouvan’art, Domaine de Beauregard  (organisée par l’institut d’études  supérieures des arts)
2004 - Galerie Ek’Art - Metz

Expositions personnelles  - Solo exhibitions
2009 - Méridien Montparnasse - Paris
2009 - Centre culturel  de Segré
2008 - Eglise de Saint Hilaire
2008 - L'Estaminet "Chez Marius", Gézaincourt
2007 - Jardin  de lumière - Ohain (Belgique)
2006 - TEP, Chartres
2006 - HEC Paris
2006 - Château de Pont-de-Veyle
2005 - TEP, Chartres
2004 - Restaurant GALLERY - la Défense 
1988 - Galerie Duthilleul,  Caen
…/…
1972 - Galerie du journal « l’Yonne Républicaine » Auxerre - avec René Louis

Illustrations
2008 - Couverture du livre « Aller retour » de Jean Claude Ponçon
2008 - Couverture inspirée par une peinture - E profuma ancora ilMirto – Giulia Luigia Tatti (Italie)
2007 - Illustration, Petite anthologie de la Beauce de Michel Breton et François Paillocher
2007 - Quatrième de couverture, recueil de poésies de Jdann
2005 - Revue underground grotesque et inutile
1990 - Couverture d’un recueil de nouvelles «Broussailles» de Jean-Claude Ponçon
1988 - Illustration,  dans  le livre de Roland Spenlé «La Beauce, un océan de blé»
1987 - Couverture du livre « Sillery au cours des âges »
1984 - Illustration d’un recueil de nouvelles « les Hauts du Loir»
1971 - Dessin  pour  l’affiche d’une manifestation au Château de Mémillon (28) avec JM. Folon entre autres

 

Ils ont écrit

Dans ces deux pièces qui donnent l'une dans l'autre, il y a des tableaux partout sur les murs, et sur les tables, quantité de feuilles non encadrées, comme si on attendait qu'elles fussent sèches. Car c'est de la vraie peinture, dans tous les sens du mot. Sans doute on y distingue des influences, parfois inattendues, comme celle de Modi, par exemple,  mais le plus souvent, on n'est pas trop loin de Dubuffet ou de Chaissac. Or on voit que Ponçon a bien digéré toutes ces influences, et que son œuvre a pris un tour personnel, où l'angoisse le dispute à l'humour, le doute à l'enthousiasme, la naïveté à la science, la caricature à la tendresse. Et ce qui domine, à coup sûr, dans ces explosions d'un tachisme éloigné de tout système et de toute théorie, c'est l'accent de la sincérité, c'est l'amour de la vie
Massin - 7 Octobre 2006
Massin est une figure emblématique de l'édition française et du graphisme pendant un demi siècle.
- Membre de l'Alliance Graphique Internationale
- Membre de l'Académie Royale de Belgique
- Pour son action en faveur du livre et de la culture il a reçu l'International Book Award


 La peinture d'Alain Ponçon interroge, amuse, séduit. Plus on la regarde, plus on y trouve des choses, preuve de sa richesse et de ses paradoxes....
Gérald Massé - 24 novembre 2006
Ecrivain, journaliste


Pénétrer dans l'univers d'un peintre tel qu'Alain Ponçon est une aventure passionnante.
L'homme a le regard clair - frappé des fulgurations de l'espace et paradoxalement peut-être - d'une persistante acuité.
Et voici déjà l'un des aspects essentiel de son œuvre. Mais tout n'est pas si simple que pourrait le laisser entendre notre propos. Il faut compter avec l'Angoisse. Car il n'existe pas de vraie peinture sans l'intense angoisse de son créateur.
Plus que tout autre, peut-être, Alain Ponçon connaît le prix et le poids des questions qu'il se pose. S'il lui arrive de céder à de fugitifs enthousiasmes, plus souvent il se déchire et parfois se renie. Un brasier intérieur le dévore.
Un doute le mine. Et c'est au seuil du désespoir qu'il retrouve brusquement audace et vigueur.
Lucien Laborde -extraits d'un texte écrit  en Janvier 1989 - Ecrivain, poète, peintre (1923-1999)

Les yeux des cerfs-volants ne regardent pas. Les sourires des cerfs-volants ne sourient pas. Ils dérivent.
Ils me parlent de l’effroi de devenir humain. Réaliser qu’on n’a vraiment sa place ni en haut ni en bas, qu’on est fragile et impuissant, qu’à tout moment on peut tomber et qu’un jour on tombera. Alors on se colle un sourire de papier mâché et on se barbouille les yeux pour maquiller les larmes et la peur et la lassitude qui nous prennent alors, on étend les bras comme un condamné et on laisse la brise -ou la tempête- nous emmener en voyage. Pour oublier. Oublier ce que c’est que d’être humain. "Ne me lâche-pas !"
Gaëlle Konak  (Extrait de Regards - avril 2007) - Peintre, photographe et poète



Performances
2009 - Place historique de Salvador de Bahia (Brésil)
2009 - Hôtel des Arts, Rémalard (France)




Collections
Présent dans des collections privées, mais aussi dans le patrimoine de certains groupes.


Atelier : 6 rue de la pompe
28800 - Saint-Maur-sur-le-Loir
-
Email : alain@poncon.com

Téléphone mobile : +336 71 47 82 14
Téléphone  fixe     : +332 37 47 33 24

Siret 807 211 719 00024 - Maison des artistes P593464

 

http://foto.de-kunst-bloem.be/#9